mardi 12 juin 2018

De l'architecture rectangulaire et grise aux couleurs du Street Art

"L'arme de paix" de SNEK
10 rue Doudart de lagrée, Grenoble
A part la beauté du centre-ville, Grenoble est une commune, en général, aussi grise que laide mais fonctionnelle au niveau des transports ayant la caractéristique d'être entourée de magnifiques montagnes. Bien évidemment, certains quartiers plus récents proposent autre chose que l'architecture des années 1970. 
 
Si un logement a pour fonction première de permettre d'y résider, l'architecture répétitive des carrés et des rectangles est lassante, surtout quand on parcourt de longues distances. Même si des efforts, pour mettre un peu moins de carrés et de rectangles se font ressentir ici ou là, le Street Art permet à bien des endroits de Grenoble d'admirer autre chose que de la géométrie de base.   
 
Etant originaire de Paris, j'ai vu le Street Art s'affirmer en banlieue comme à Paris intra-muros alors que Paris comporte déjà des éléments architecturaux sans comparaison avec tout le reste de la France. Mais Paris n'est pas Rome pour autant... En région parisienne, pour casser le simplisme de certaines formes géométriques (tous les bâtiments n'étant pas haussmanniens), on cassait ces formes simplistes par de la végétation, notamment dans de nombreuses banlieues. Mais il est vrai aussi que le jardinier Le Nôtre travaillait dans la banlieue de Paris... au château de Versailles, dans l'actuel département des Yvelines. C'est aussi cela la banlieue parisienne !   
 
Rassurons nous, Grenoble semble être une commune fleurie. Enfin, si vous consultez le précédent lien en hypertexte, il est écrit "dans et autour de Grenoble"... et Vizille ne semble pas y apparaître, sauf erreur de ma part.  
 
Mais revenons à l'événement du moment : le Street Art. Je voulais proposer un parcours randonnée pour visualiser les meilleures fresques de Grenoble mais certains s'en sont déjà en partie chargés. Donc je vous invite à consulter le lien suivant reprenant la Marianne de Eugène Delacroix... et évoquant le Street Art Festival Grenoble :  
 
https://www.streetartfest.org/
 
Et vive Blanche neige... à l'ère Vigipirate !
 
"
"BAD APPLE" de GOIN
Rue du Phalanstère
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire